ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

mardi 28 avril 2009

LE MOT ET LA CHOSE de Gabriel Charles Abbé de LATTAIGNANT

Madame quel est votre mot
Et sur  le mot et sur la chose
On vous a dit souvent le mot
On vous a fait souvent la chose

Ainsi de la chose et du mot
Vous pouvez dire quelque chose
Et je gagerais que le mot
Vous plaît beaucoup moins que la chose

Pour moi voici quel est mon mot
Et sur le mot et sur la chose
J’ avouerai que j’ aime le mot
J’ avouerai que j’ aime la chose

Mais c’ est la chose avec le mot
Mais c’ est le mot avec la chose
Autrement la chose et le mot
A mes yeux seraient peu de chose

Je crois même en faveur du mot
Pouvoir ajouter quelque chose
Une chose qui donne au mot
Tout l’ avantage sur la chose

C’ est qu’ on peut dire encore le mot
alors qu’ on ne fait plus la chose
Et pour peu que vaille le mot
Qu’ on est déjà prêt à la chose

Mais quand je vous dis que le mot
Doit être mis avant la chose
Vous devez me croire à ce mot
Bien peu connaisseur en la chose

Et bien voici mon dernier mot
Et sur le mot et sur la chose
Madame passez-moi le mot
Et je vous passerai la chose.

                                                                 Gabriel Charles Abbé de Lattaignant ( 1697-1779)

                              

Posté par fleurdusoleil à 13:30 - poètes célèbres - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Quel beau poeme!

    Posté par line, mardi 28 avril 2009 à 15:03
  • J'adore

    ça me fait penser à du Raymond Devos, j'aime cette façon de "jouer" avec les mots, sans parler de la chose qui au final peut-être n'importe quoi !

    Posté par choupanenette, mardi 19 mai 2009 à 15:33
  • Il manque un morceau

    Madame,
    Ce poème est incomplet.
    Il vous manque un morceau, et de taille...

    Entre "Et pour peu que vaille le mot" et
    "Qu'on est déjà prêt à la chose"
    il manque:

    "Mon Dieu c'est toujours quelque chose

    De là je conclus que le mot
    Doit être mis avant la chose
    Qu'il ne faut ajouter au mot
    Qu'autant que l'on peut quelque
    chose

    Et que pour le jour où le mot
    Viendra seul hélas sans la chose
    Il faut se réserver le mot
    Pour se consoler de la chose

    Pour vous je crois qu'avec le mot
    Vous voyez toujours autre chose
    Vous dites si gaiement le mot
    Vous méritez si bien la chose

    Que pour vous la chose et le mot
    Doivent être la même chose
    Et vous n'avez pas dit le mot"

    Posté par Fabrice, vendredi 18 février 2011 à 11:26

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés