ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

jeudi 23 juillet 2009

UN BON PETIT DIABLE de La Comtesse de Ségur

L’ AUTEUR :

COMTESSE SEGURNée à Saint-Pétersbourg le 19 juillet 1799
Décédée à Paris le 09 février 1874

Après une enfance dans son domaine de Voronovo, Sophie Rostopchine, fille du comte Rostopchine, ministre du Tsar Paul 1er et gouverneur de Moscou, se voit dans l'obligation de fuir la Russie en 1817, et se rend avec sa famille en France. Son père serait tombé en disgrâce pour avoir fait incendier Moscou face à l'armée napoléonienne, empêchant le ravitaillement de cette dernière. En 1819, elle épouse le comte de Ségur et c'est pendant son voyage de noces qu'elle remarquera un château, 'Les Nouettes', du côté d'Aube, dans l'Orne, entouré de bouleaux qui lui rappellent le parc de son enfance. Son père décide de l'offrir au jeune couple pour qu'ils y vivent mais le comte se déplaît à la campagne et passe beaucoup plus de temps sur Paris, délaissant quelque peu sa femme. Ils auront huit enfants mais c'est véritablement pour ses petits enfants que la comtesse va commencer à écrire, notamment quand Camille et Madeleine, héroïnes des Petites filles modèles, partent à Londres où leur père est muté. Elle est aujourd'hui l'auteur de vingt romans connus de tous, où le bien triomphe toujours du mal, mais où le plaisir ressenti à leur lecture prouve que ses histoires traversent les générations.

LE LIVRE :

PETIT DIABLE Résumé :
L'histoire commence en Écosse en 1842. Charles Mc’Lance dit Charlot, 12 ans, est élevé par sa cousine, la veuve Mac'Miche, qui se conduit comme une mégère. Pour se venger de ce qu'elle lui fait subir, Charles lui joue des tours pendables, avec la complicité de Betty, la servante.
Mme Mac'Miche est exaspérée par les farces de Charles. Elle n'ignore pas qu'il sait qu'elle détient la somme de 50 000 francs qui forment son héritage. Elle le met en pension chez M. Old Nick. Dès qu'il le peut, il va rendre visite à sa cousine Juliette Daikins, une jeune aveugle de 15 ans. La jeune fille joue le rôle du bon ange auprès de ce petit diable.
Charles décide d'habiter chez ses cousines Daikins, Juliette et Marianne. Marianne devient la tutrice de Charles à la mort de Mme Mac'Miche, victime de son avarice .

ILLUSTRATIONS :

diable diablecharles
diableoldnick

Mon avis : Ce fut avec un grand plaisir que j’ ai relu ce livre.
Nous y retrouvons  un thème cher à la Comtesse de Ségur, la maltraitance de
  l’enfant.
Cette histoire enfantine est fraîche, drôle et moralisatrice comme d’ailleurs le sont toutes  les histoires de Sophie.
Et malgré le temps passé qui me sépare mes tendres années de petite fille, pendant le temps de cette lecture, j’ ai eu le bonheur de me sentir de nouveau une enfant. Les facéties de Charles sont très amusantes et les crises de rage de sa cousine la mère Mac’Miche tout aussi drôle.
Là est toute la magie du monde de Sophie, comtesse de Ségur.
Je vous conseille de faire ce voyage extraordinaire dans le temps et de profiter de ce moment.

La comtesse de Ségur : La lettre S de l’ ABC challenge.  CLICK  

                                                                                        **TABLE DES MATIERES**


Commentaires

    Ca me rappelle plein de souvenirs d'enfance!

    Posté par LN, vendredi 24 juillet 2009 à 12:53
  • J'ai toujours beaucoup aimé la comtesse de Ségur. A l'université, j'avais fait un exposé sur elle, et commenté une page des "Petites filles modèles" pour montrer justement comment se mettait en place la dénonciation de la violence faite aux enfants à travers le personnage de Sophie qui reproduit la cruauté qui lui est faite. Je trouve qu'on devrait justement la relire à l'âge adulte pour comprendre toutes les dimensions de son écriture.

    Posté par Melusine, samedi 25 juillet 2009 à 21:52
  • Les souvenirs m'assaillent....

    Ton article, le contenu de l'histoire et ton avis final me donne envie de me replonger dans cet ouvrage !

    bisous et bon dimanche. Amitiés; Monique

    Posté par monicalisa, dimanche 26 juillet 2009 à 14:10

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés