ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

mardi 28 septembre 2010

LA JEUNE FILLE ET LE RAMIER de Marceline DESBORDES-VALMORE


Les rumeurs du jardin disent qu'il va pleuvoir ;
Tout tressaille, averti de la prochaine ondée :
Et toi qui ne lis plus, sur ton livre accoudée,
Plains-tu l'absent aimé qui ne pourra te voir ?

Là-bas, pliant son aile et mouillé sous l'ombrage,
Banni de l'horizon qu'il n'atteint que des yeux,
Appelant sa compagne et regardant les cieux,
Un ramier, comme toi, soupire de l'orage.

Laissez pleuvoir, ô coeurs solitaires et doux !
Sous l'orage qui passe il renaît tant de choses.
Le soleil sans la pluie ouvrirait-il les roses ?
Amants, vous attendez, de quoi vous plaignez-vous ?

Marceline DESBORDES-VALMORE (1786-1859), extrait du recueil “Poésies inédites”

barres de séparations

Posté par fleurdusoleil à 11:09 - poètes célèbres - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés