ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

samedi 3 avril 2010

POIL DE CAROTTE de Jules Renard

 

L’auteur :

rean

Jules Renard est né le 22 février 1864, à Châlons-du-Maine (Mayenne), fils de François Renard (né le 22 octobre 1824), entrepreneur de travaux, et de Anna-Rose Colin (née le 7 novembre 1836). "Poil de Carotte" (troisième enfant de la famille, qui n'était pas désiré), comme le surnomme sa mère, vivra à Chitry son enfance, dans une maison qui existe encore et qu'il décrira comme "la plus belle, la plus frappante du village".
L'attachement de Jules Renard pour "sa petite patrie" le conduira à être élu conseiller municipal de Chaumot ( commune limitrophe de Chitry) en 1899 puis maire de Chitry de 1904 à sa mort.
Qu'il s'agisse de "Poil de Carotte", son livre le plus connu, du "Vigneron dans sa vigne", d' "Histoires naturelles", de "Bucoliques" ou de son célèbre "Journal", Renard puisera très souvent son inspiration dans la campagne nivernaise et parmi ses "frères farouches". Son œuvre entière, tendue vers une observation cruelle et incisive de la société et des relations familiales, est portée par un style laconique, véritable 'réalisme de silence' dont la littérature contemporaine s'est inspirée dans certaines de ses recherches. En 1907, Jules Renard est élu à l'académie Goncourt. Il meurt  à Paris le 22 mai 1910.

Le livre :

poil de carotte

Résumé :

La célèbre histoire de Poil de Carotte est celle d'un enfant roux mal aimé, victime d'une famille cruelle. François Lepic, de son vrai nom, grandit entre une mère qui le hait et un père indifférent. On suit le parcours de ce jeune garçon, sa relation avec ses parents, avec le monde qui l'entoure et avec la nature.
Poil de Carotte utilise la ruse pour lutter contre les humiliations du quotidien et braver le monde des adultes.

 

 

 

Mon avis :
Publié en 1894, “ Poil de carotte” fut un grand succès.
Ce petit roman est écrit sous forme de plusieurs saynètes ( mises en situation). Dans chacune d’elles, Poil de carotte se fait taquiner, rabrouer, maltraiter par ses parents ( surtout sa mère : Madame Lepic est une femme froide et dure avec con cadet qu’elle n’aime pas) et ses aînés (son frère Grand Félix et sa sœur Ernestine).
Dès le début , nous avons des éléments importants qui nous ouvrent un univers de tension et de drame au sein de cette famille.
Pour ce roman, Renard puise dans ses souvenirs d’enfance, mais reste tout de même dans la fiction, même si l’on compte de nombreux points communs entre la biographie et le récit. 
Le texte est riche en vocabulaire, ce qui est un point intéressant pour l’apprentissage de la langue pour un jeune lecteur.
J’ai lu ce livre lorsque je n’étais qu’une petite fille. C’est pour cette raison que j’ai choisi pour mon challenge ABC. Je voulais me replonger dans une histoire de mon enfance. Malheureusement, je me suis rendue compte que nous n’avons pas la perception des choses à 10 ans et à …( non je ne vous donnerai pas mon âge !!!). Comme je l’indique précédemment, le roman de Jules Renard est riche en vocabulaire, c’est ce qui a dû aiguiser ma curiosité lorsque j’étais enfant. Ma soif d’apprendre a été satisfaite. Mais aujourd’hui, je recherche autre chose dans la lecture, au delà de la grammaire,, la conjugaison, le vocabulaire, je m’ intéresse davantage à l’histoire elle-même, à la psychologie des personnages. Et ce récit ne m’a pas convaincu, je n’ai pas accroché. Sans vouloir vous offenser Monsieur Renard !
La lecture fut fastidieuse ( j’avoue, j’ai sauté certaines saynètes). Comme beaucoup de romans qui datent , l’histoire est un peu désuète, elle ne colle plus au monde d’aujourd’hui, elle ne nous parle plus comme auparavant.
Donc voilà une petite déception.

RENARD Jules : la lettre R du Challenge ABC.

                                                                              TABLE DES MATIERES

barres de séparations

Posté par fleurdusoleil à 16:20 - au fil de mes lectures - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est toujours le risque que l'on prend en relisant des classiques que l'on a aimé plus jeune ! Ils nous ont plu à l'époque parce qu'on était à la recherche d'autres émotions ... Adulte, on cherche parfois plus de profondeur dans les sujets et les personnages présentés qu'enfant.

    Posté par Nanne, samedi 3 avril 2010 à 18:22
  • Je l'ai lu adolescent et, à bizarremnt, l'histoire de ce gamin - capable de cruauté et de perversion - m'a peu ému...
    Dans le registre des récits d'enfances malheureuses, il y encore L'Enfant (de Jules vallès), très émouvant.
    Cordialement

    Posté par Eric54, samedi 10 avril 2010 à 22:23
  • Revisiter un classique

    Il est vrai que revisiter un classique conçu pour un public particulier peut être source d'ennui.

    Pour ma part, je trouve ce texte tout de même très accessible, encore aujourd'hui...

    Posté par Aspare, lundi 27 juin 2011 à 10:58
  • Je trouve qu'une histoire un peu désuète a du charme, et j'ai beaucoup aimé ce livre, et la ruse de Tom !

    Posté par Quelqu'une, dimanche 13 mai 2012 à 19:27

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés