ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

mardi 25 mai 2010

SALEM de Stephen King

1001572-gf

 

Le Maine, 1970. Ben Mears revient à Salem et s'installe à Marsten House, inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingt-cinq ans auparavant. Mais, très vite, il doit se rendre à l'évidence : il se passe des choses étranges dans cette petite bourgade. Un chien est immolé, un enfant disparaît, et l'horreur s'infiltre, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem. En bonus: deux nouvelles inédites sur le village de Salem, de nombreuses scènes coupées que Stephen King souhaitait faire découvrir à son public. 






Mon  avis :
Après être entrée dans la chambre 1408, je me suis rendue à Salem, paisible petite ville  américaine, pour un petit week-end. Quel programme ! Ce n’était vraiment pas de tout repos. La nuit il se passe des choses étranges à Salem et dans ses environs. Les habitants ont l’air inquiet, non, le mot est faible, ils ont l’air terrorisé. On dirait que le mal a élu domicile dans cette jolie maison que nous voyons ci-dessus !
Pourtant Stephen King nous avait  prévenu, surtout ne vous y arrêtez pas pour la nuit. Mais bien entendu, j’en ai fait qu’à ma tête. Et j’ai adoré, c’était glauque, sombre, et sanglant. 
Je m’en suis sortie vivante, mais beaucoup y ont laissé leur peau.
Je vous conseille de visiter Salem sans plus tarder car bientôt il ne restera plus rien…La population change rapidement et les humains se font de plus en plus rares.

challenge-stephen-king

Posté par fleurdusoleil à 12:05 - au fil de mes lectures - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    A lire ton article, tu sembles être sacrément tombée dans la marmite Tu vas finir par nous faire peur ! Je ne l'ai pas encore lu, celui-ci, mais il fait partie de mon programme !

    Posté par Neph, mardi 25 mai 2010 à 22:18
  • Je compte bien m'y rendre cet été !

    Posté par DeL, mercredi 26 mai 2010 à 23:42
  • Hm, celui-là je ne l'ai pas lu mais vu (il y a quelques années déjà), & j'en conserve un souvenir..Comment dire... Effrayé !

    Posté par Misty Dog, samedi 12 juin 2010 à 16:35
  • J'ai lu Salem il y a plusieurs années déjà et je garde le souvenir de la chair de poule qu'il me donnait ! Ton article me donne bien envie de retourner y faire un petit tour...

    Posté par Jana, dimanche 13 juin 2010 à 13:35

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés