ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

dimanche 6 avril 2008

L' ALBATROS de Charles Beaudelaire

Souvent, pour s' amuser, les hommes d' équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l' azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d' eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu' il est comique et laid !
L' un agace son bec avec un brûle-gueule,
L' autre mime, en boitant, l' infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l' archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées ,
Ses ailes de géant l' empêche de marcher.

Ce poème parut en 1859.
Pour symboliser le poète, Beaudelaire ne songe ni à l' aigle royal des romantiques, ni à la solitude orgueilleuse du condor,décrite par Leconte de Lisle.
Il choisit un symbole plus douloureux: l' albatros représente la dualité de l' homme cloué au sol et aspirant à l' infini;il représente surtout le poète cet incompris.

Posté par fleurdusoleil à 12:20 - poètes célèbres - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Baudelaire

    Un grand plaisir que de relire ce superbe Baudelaire. Merci.

    Posté par Sensorielle, dimanche 13 avril 2008 à 10:30
  • Enfants-poètes...

    Sans doute vais-je te surprendre mais je ne connaissais pas le poème "L'Albatros"... La statut du "poète" n'a guère changé deouis Charles Baudelaire... le poète est en chaque être humain... Brel : "Tous les enfants sont des poètes"... la sensibilité est étouffée... l'exhibitionnisme a remplacé la transcendance... A nous ne veiller au "grain", chère Fleur du Soleil !

    Posté par dourvac'h, dimanche 13 avril 2008 à 15:11
  • Avez-vous remarqué la cruauté des hommes autour de l'albatros dans ce poème? A méditer aussi...

    Posté par Melusine1701, mercredi 24 juin 2009 à 13:15

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés