ECRITURE ET POESIE

des petits textes et des poèmes qui suivent le fil de mes pensées. Quelques mots que je couche sur du papier.

dimanche 14 février 2010

L'ANNEAU DE MOEBIUS de FRANCK THILLIEZ

anneau 

Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde son métier de flic par sa face la plus noire: une ex-star du porno torturée, une mise en scène macabre, et une plongée dans le monde interlope des déviants sexuels et des monstres de la nature.

Depuis toujours, Stéphane Kismet est hanté par des images prémonitoires mais cette fois elles obéissent à une indéchiffrable et terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la police, une petite fille est morte... Les trajectoires de Victor et Stéphane vont se rejoindre. C'était écrit. L'un n'a encore rien vu, l'autre ignore qu'il sait déjà tout...




Mon avis:

  Je découvre ,grâce à BOB et les Editions POCKET, Franck THILLIEZ  pour la première fois au travers de ce roman et quelle stupéfaction de constater que ce type est réellement dingue!
Bien entendu, au regard de mes goûts littéraires, c’est plus qu’un compliment!
Nous pénétrons immédiatement dans un univers sombre et étrange. En effet, dès les premières pages, il flotte comme une gêne et un malaise.Nous vivons les cauchemars, liés à des crimes monstrueux, qui hantent Stéphane, un accessoiriste et créateur de monstres pour le cinéma d’horreur.Puis l’histoire se précise, dérange et bouscule. La moralité est blessée quand Stéphane nous entraîne dans la visite du musée Dupuytren, musée d’anatomie pathologique à Paris, ou en forêt dans un motel aux mœurs très spéciales…
La première partie de l’histoire traîne en longueur car les pièces du puzzle sont nombreuses et difficiles à mettre en place mais essentielles à la compréhension du récit.Fort heureusement, Thilliez nous a judicieusement placé, à chaque chapitre, un repère chronologique sous forme de cercle comme l’anneau de Moébius  afin de nous situer les différents cauchemars de Stéphane, le visionnaire.
Pour pimenter davantage son roman, l’auteur nous emmène dans les méandres de la mécanique quantique, il fait d’ailleurs allusion au chat de Schrödinger.

Erwin Schrödinger a imaginé une expérience dans laquelle un chat est enfermé dans une boîte fermée avec un dispositif qui tue l'animal dès qu'il détecte la désintégration d'un atome d'un corps radioactif ; par exemple : un détecteur de radioactivité type Geiger, relié à un interrupteur provoquant la chute d'un marteau cassant une fiole de poison — Schrödinger proposait de l'acide cyanhydrique, qui peut être enfermé sous forme liquide dans un flacon sous pression et se vaporiser, devenant un gaz mortel, une fois le flacon brisé.

imageSi les probabilités indiquent qu'une désintégration a une chance sur deux d'avoir eu lieu au bout d'une minute, la mécanique quantique indique que, tant que l'observation n'est pas faite, l'atome est simultanément dans deux états (intact/désintégré). Or le mécanisme imaginé par Erwin Schrödinger lie l'état du chat (mort ou vivant) à l'état des particules radioactives, de sorte que le chat serait simultanément dans deux états (l'état mort et l'état vivant), jusqu'à ce que l'ouverture de la boîte (l'observation) déclenche le choix entre les deux états. Du coup, on ne peut absolument pas dire si le chat est mort ou non au bout d'une minute.

La difficulté principale tient donc dans le fait que si l'on est généralement prêt à accepter ce genre de situation pour une particule, l'esprit refuse d'accepter facilement une situation qui semble aussi peu naturelle quand il s'agit d'un objet plus familier comme un chat.(source Wikipédia)

Une fois que la boucle, le cercle des rêves, est bouclée, tout se déchaîne et tourbillonne dans la deuxième partie du livre.Stéphane et Vic  nous entraînent dans une course folle, je dirai même une débandade, c’est l’explosion!
Alors, bienvenue dans l’horreur, attachez vos ceintures car là où Thilliez vous mène, la folie et le danger vous guettent…

ilahbx70


Franck Thilliez est né le 15 octobre 1973 à Annecy.  Ingénieur en nouvelles technologies ,Il vit actuellement dans le Nord de la France, dans la petite commune de Mazingarbe.   
Son premier roman, Train d’enfer pour Ange rouge  a été nominé au Prix SNCF du polar français 2004. La Chambre des morts, classé à sa sortie dans la liste des meilleures ventes et salué par la critique, a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar 2006 ( Lyon ) et le Prix SNCF du polar français 2007.

Son site:

image


Commentaires

    Les paradoxes temporels

    Avec l'Anneau de Moebius, il s'agissait pour moi aussi de mon premier Thilliez. J'ai beaucoup aimé ce polar qui nous plonge dans les paradoxes temporels. J'ai aussi aimé les indications de temps au début de chaque chapitre : ainsi, le lecteur ne se perd pas. Je le note 4 étoiles sur 5, j'ôte une étoile pour le côté un peu glauque. Tu aimeras peut-être du même auteur : "La chambre des morts".

    Posté par Seraphita, dimanche 14 février 2010 à 18:46
  • j'en suis à la page 180 et je ne sais pas encore si j'aime ou pas!

    Posté par Valérie, dimanche 14 février 2010 à 21:24
  • Il est glauque mais c'est normal pour un thriller qui se veut noir, personnellement je n'ai pas trouvé cela outrageant ou 'trop'.

    Sinon très jolie critique , bien écrite !

    Posté par Shanaa, samedi 9 avril 2011 à 16:15

Poster un commentaire







 

© ecritureetpoesie.canalblog.com | 2010 | Tous droits réservés